Les trottinettes électriques seront-elles bientôt bridées à Paris ?


Alors que les automobilistes parisiens se voient désormais obligés de se déplacer à 30 km/h maximum dans la capitale, c’est au tour des trottriders (utilisateurs de trottinettes, oui oui ça se dit, on ne l’a pas inventé) de réduire leur vitesse de déplacement.

Incivilités et même accident mortel, la question de la vitesse des trottinettes électriques en libre-service à Paris fait débat. Cet été, la mairie de Paris a demandé aux loueurs Lime, Tier et Dott de brider leurs trottinettes à 10 km/h dans plusieurs zones dans le centre de la capitale pour une expérimentation.

Aujourd'hui, la municipalité veut aller plus loin en généralisant ce bridage.



En effet, les trottinettes misent en location dans Paris devraient bientôt être bridées à 10 km/h, et ceux pour des raisons de sécurité routière. Cette mesure est en réflexion depuis déjà plusieurs mois. D’ailleurs, quelques zones assez fréquentées de la ville sont déjà limitées à 10 km/h. Cela est rendu possible grâce au système de géolocalisation intégré aux trottinettes, celles-ci sont donc bridées automatiquement en fonction du lieu où l’utilisateur roule.


En effet, ce bridage ne pourra pas concerner la totalité de la capitale car il serait inconcevable de rouler à seulement 10 km/h dans les grands axes, une circulation à 20 km/h paraît être le strict minimum.



Des baisses pour réduire le nombre et la gravité des accidents


Depuis leur arrivée en 2018, les trottinettes en libre-service sont au cœur de polémique. Encombrants la voie publique ou bien, vu comme dangereux pour certains, ces appareils ont très rapidement envahi la capitale.

En octobre 2020, seulement trois loueurs (Lime, Dott et Tier), ont été autorisés à exploiter le marché parisien avec des règles strictes.



Les trottinettes électriques en location ont encore du mal à se racheter une image, cela à cause de plusieurs accidents survenus au cours des dernières années. En juin dernier, l’actualité avait été marquée par la mort d’une piétonne, qui avait été heurtée par un trottrider qui se déplaçait bien trop vite à bord de son engin.

Cette mesure concernera les trottinettes en location que proposent les entreprises telles que Lime, Dott ou Tier.


Cependant, pour celles et ceux qui possèdent leur propre trottinette électrique, aucune décision de mise en place d’un système de bridage est en discussion pour le moment.



11 zones déjà bridées à 10 km/h


Depuis le 1er juillet 2021, 11 quartiers sont concernés par cette décision :

  • La place de la Bastille (4e) ;

  • La place de la République (3e) ;

  • Les Halles et le jardin Nelson Mandela (1er) ;

  • Les alentours du centre George Pompidou (3e) ;

  • Les alentours de la Samaritaine (1er) ;

  • La rue Montorgueil et la rue des Petits carreaux (2e) ;

  • La place du Marché Saint-Honoré (1er) ;

  • La rue des Hospitalières Saint-Gervais (4e) ;

  • Le square du Temple et le parvis de la Mairie de Paris Centre (3e) ;

  • Le jardin des Tuileries et les alentours du musée du Louvre (1er) ;

  • Le jardin du Palais Royal (1er).